» » Licenciement d’un salarié protégé : s’introduire dans la messagerie d’un collègue sans son accord est une faute grave

Licenciement d’un salarié protégé : s’introduire dans la messagerie d’un collègue sans son accord est une faute grave

Le fait de s’introduire dans la messagerie d’un collègue à son insu, constitue, de la part d’un représentant du personnel, un manquement à l’obligation de loyauté justifiant un licenciement pour faute. Et cela même en dehors du temps de travail……

Réservé à l’abonnement Univers CE , Intégral, Abonnés ACCES et L’Actu des Élus.