Légalement, il est admis qu’aucune personne ne peut être licenciée en raison de son état de santé (CT, art. L1132-1). Le salarié qui abandonne son poste de travail pour se faire prescrire le jour même un arrêt de travail pour maladie ne commet aucune faute, son licenciement est donc sans cause réelle et sérieuse. M.X,……

Réservé à l’abonnement Intégral et Abonnés ACCES.