» » Le malaise du salarié intervenu dans les locaux de la médecine du travail est présumé être un accident du travail

Le malaise du salarié intervenu dans les locaux de la médecine du travail est présumé être un accident du travail

Est considéré comme accident du travail, quelle qu’en soit la cause, l’accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant, à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou…

Réservé à l’abonnement Intégral, Abonnés ACCES et L’Actu des Élus.

Partagez cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Share on Google+0Email this to someone